Je m’appelle SAÏDATOU DJAHADATOU (de réligion musulmane), c’est à très bas âge que l’esprit de mami (esprit de la sirène) de brousse dit abicou (en langue locale) me tourmentait. En classe de 4ème (cours secondaire) l’une de mes copines qui est de l’Eglise du  Christianisme Céleste (ECC) m’avait amenée à leur lieu de prières pour faire la vision (consultation de voyance). C’est là qu’on m’avait dit qu’on devrait me faire une cérémonie dans la nuit profonde dans une grande brousse, car il y avait un esprit mauvais sur moi. Mais ils ne m’ont pas dit le nom de l’esprit mauvais.

J’avais donc pris peur, je n’avais pas osé aller faire la cérémonie. J’avais laissé tomber et quatre (4) ans après,  j’avais échoué à mon CAP, alors que j’étais très brillante en classe ; donc mon échec avait étonné mes proches. Suite à cela une autre amie me conseilla de connaître les raisons de mon échec.
Marie Charbel 3

Elle et moi avions fait le programme pour qu’elle m’accompagne chez une dame qu’on disait "grande visionnaire". On était parti voir la dame qui m’avait fait la vision. Elle me disait le jour-là, qu’il y a un esprit mauvais très dangereux qui me tourmentait. En effet disait-elle cet esprit transformait mon bonheur en fruits qu’il consommait; ainsi en ce qui concerne ma vie sentimentale rien ne pouvait marcher parce qu’il est trop jaloux et tous les soirs presque, il venait entretenir parait-il des rapports nocturnes avec moi. Elle m’avait donné certains signes que je devrais constater quand l’esprit venait les nuits. Dans la soirée de cette journée, j’avais veillé jusqu’à  une heure du matin. J’avais commencé par sentir la présence de l’esprit, selon les signes annoncés par la dame. Depuis le jour où cette dame avait dit que l’esprit viendra, c’est là qu’a commencé mon malheur car tous les jours l’esprit vient m’envahir. J’ai été ainsi contrainte de faire la cérémonie qu’elle m’avait demandée afin de trouver la paix dans ma vie.

C’était un homme qui m’avait fait la cérémonie à la plage à 23 heures, j’avais dépensé 30.000 Fcfa pour cette cérémonie. Trois (3) jours plus tard j’étais repartie pour refaire la vision comme c’était prévu, pour savoir si l’esprit avait quitté complètement ma vie. Mais à ma grande surprise la même visionnaire me disait encore qu’un esprit mauvais très dangereux est dans ma vie ; alors, j’avais répliqué en même temps que je venais de faire les cérémonies chez eux. Elle m’avait alors suggéré de lui apporter après avoir balayé ma chambre avec un balai neuf, les ordures pour qu’elle fasse les prières de délivrance en les brulant sur leur pierre.

Après ce sacrifice tout s’était aggravé dans ma vie. Je n’avais plus la paix du cœur, par la suite j’avais fait un choc avec ma moto puis des maladies survinrent c'est-à-dire les maux de ventre, sinusite et le sang coulait de mon nez excessivement. Je n’arrivais plus à m’abaisser de peur que le sang ne coule à nouveau de mon nez. Je vais au CNHU presque toutes les semaines pour des analyses et des contrôles et on met ma tête dans un appareil pour vérifier l’amélioration de la maladie. Je ne me tressais plus. Par la suite est survenue la maladie de l’ictère cachée et j’urinais du sang et chaque jour la maladie s’aggravait.  J’avais été hospitalisée au CNHU où on me plaçait dix (10) perfusions par jour accompagnées avec des médicaments et des analyses qui coûtaient excessivement chers à mes parents et à un moment donné je n’avais plus du sang dans mon organisme. Mon groupe sanguin n’était pas disponible ni à Cotonou, à Porto-Novo, à Abomey et à Parakou. Autour de moi,  mes parents pleuraient car je n’attendais que ma mort. De 21 heures jusqu’à 01heure du matin mon sang n’était toujours pas trouvé dans aucune de ses localités et c’est après 01heure du matin qu’on informait mes parents que le sang était retrouvé dans un lieu inimaginable d’Abomey et mes parents ont fait diligence pour s’en procurer et c’est comme ça que j’ai eu la vie sauve.

Par la suite, je faisais beaucoup de cauchemars,  je perdais connaissance chaque fois; puis j’étais tout le temps faible. Après cela, je suis repassée chez plusieurs christianistes célestes (Adepte de l’Eglise du christianisme céleste) car on me recommandait plusieurs célestes qui étaient célèbres (forts) mais rien de positif, ma famille a dépensé des centaines de mille jusqu’à ce que le commerce de ma Mère est tombé complètement et rien n’allait toujours pas. J’avais décidé de ne plus aller chez les christianistes célestes.

Un an plus tard la même copine m’avait accompagnée chez un roi qui s’appelle Cabiessi à Akpakpa Sourouléré (Fraternité OGBONI). Il m’avaitsuivie en me donnant des poudres noires, blanches pour la bouillie, verte pour se laver avec, jaune à mettre dans la pommade pour passer sur le corps. Après utilisation rien n’a changé et j’avais laissé tomber.

A la suite de la rentrée scolaire, j’avais décidé d’aller à Parakou, pour changer d’air et continuer mes études. Dans la maison où j’avais loué il y avait l’un de mes cohabitants qui était christianiste céleste. Un soir il est venu taper à ma porte soit disant qu’il veut me parler. Je l’avais écouté et il avait commencé avec les mêmes histoires de l’esprit mauvais. Mais je lui ai répondu que je suis fatiguée des mêmes choses qui me font trop dépenser et que je ne veux plus faire aucun sacrifice, et il me disait que si je ne fais pas les cérémonies, l’esprit va finir par me donner une maladie, et je serai comme celle qui est enceinte et c’est une maladie qui ronge le corps et fait maigrir et donne beaucoup de fatigue et avec le temps on meurt. J’avais pris peur et avais alors décidé de faire les sacrifices qui m’avaient coûté 60.000 Fcfa. Mais rien n’allait toujours pas. Il avait proposé une autre solution que c’est en couchant avec moi c'est-à-dire à travers les rapports sexuels qu’il pourra chasser l’esprit sinon après avoir fait les sacrifices et que si cette dernière étape n’est pas faite c’est comme si on a rien fait et que si mon ami couche avec moi il mourra. Il ne m’avait rien dit au début de la cérémonie c’est après avoir fini qu’il me disait qu’il reste une dernière étape (les rapports sexuels).

Marie Charbel 4Un jour j’avais décidé d’aller à la messe pour prier et assister aux séances de prières dirigées par un représentant d’un groupe de prière sur la paroisse Marie Auxiliatrice de Parakou. Grâce à ses prières j’avais réussi à un concours de la fonction publique. J’étais revenue à Cotonou, pour suivre la formation à laquelle j’étais admise; Mais je n’étais pas restée fidèle à la prière. J’avais connu une amie au cours de ma formation qui m’amenait chez un guérisseur dans le but de régler mes problèmes sentimentaux. Il m’avait pris 15000 Fcfa pour les frais de cérémonie puis me racontait le problème de l’esprit et tant qu’on ne va pas le chasser de ma vie, rien ne peut aller pour moi. Il fallait que je fasse les sacrifices dans une grande brousse située sur la voie d’EKPE.

Une semaine après en pleine journée, j’avais rêvé d’un grand serpent noir qui passait et tournait sur mon ventre. Je me suis réveillée et j’avais pris peur. En même temps j’étais partie voir le guérisseur pour lui expliquer mon rêve. Il s’est fâché puis il me disait qu’on ira dans la grande brousse pour appeler l’esprit et lui demander ce qu’il veut au juste pour me laisser en paix pour toujours. Le guérisseur et moi avaient fait ensemble un programme dans la soirée pour aller dans la brousse.

Une fois arrivée là-bas on m’avait attachée au poignet et à la tête des étoffes blanches. Par suite des paroles incantatoires ont été prononcées par le guérisseur. Il l’avait appelé quatre (04) fois puis l’esprit apparu devant nous mais caché derrière les arbres. Et l’esprit nous disait qu’il était né avec moi et que moi je l’ai abandonné et je faisais tout ce que je voulais sans le consulter ; de plus je ne lui fais rien comme sacrifice périodique  afin que lui-même mange ; c’est pour cette raison que lui-même se révolte contre moi. Mais l’esprit disait que j’avais vraiment la chance d’avoir rencontré ce guérisseur  sinon il voulait détruire toute ma vie. L’esprit avait demandé des choses à offrir pour le sacrifice. Il disait aussi qu’il avait reçu tous les sacrifices que j’avais fait dans les années antérieures mais que moi, je n’avais pas cherché à le connaitre, ni à connaitre sa volonté. Pour le sacrifice qu’il voulait j’avais dépensé 90.000Fcfa. Il avait exigé  un délai d’une semaine au plus grand tard pour que je lui apporte les choses à sacrifier.

Une fois réunies les choses demandées, le guérisseur et moi étions repartis dans la brousse pour les lui remettre. L’esprit me disait qu’il me laisse à partir d’aujourd’hui (le jour que nous étions partis le rencontrer) mais tous les cinq (05) mois je  dois lui faire une offrande de fruits dans une calebasse à déposer dans la brousse, sinon il reviendra de nouveau dans ma vie.

Un mois plus tard, les difficultés au service commençaient avec mon chef et j’étais bouleversée à cause des problèmes. Ça m’a plu un matin d’aller à la messe et de raconter tous mes problèmes à JESUS. Après quelques jours j’avais commencé par avoir la paix du cœur ; par trouver des solutions à mes problèmes. Par suite j’avais décidé d’aller à la messe tous les jours et de parler aussi à JESUS.

Avec le temps j’étais un peu malade, pensant que c’était une simple maladie. A ma grande surprise les amies ou mes proches me disaient qu’ils m’ont vue quelque part ou à tel endroit, ou bien l’un de mes proches m’appelle au téléphone pour me dire qu’il m’a vue à tel lieu alors que moi-même j’étais clouée dans mon lit toute souffrante. C’est après cela qu’intérieurement je me disais que c’est un mauvais signe donc j’avais essayé de demander aux grandes personnes ce que cela signifiait. D’après leurs explications, si quelqu’un veut mourir et que son heure n’était pas sonnée, l’âme apparait à ses proches pour qu’on la délivre, car elle souffre beaucoup, mais si dans un délai de quarante (40) jours on ne fait rien pour elle, la personne meurt.


Après ses explications j’avais pris peur c’est comme ça que je suis rentrée dans un groupe de prières « LA CITE DE L’IMMACULEE » qui fait ses assemblées sur des paroisses et dans mon quartier où je suis nouvellement venue. Quelques jours plus tard j’avais rencontré l’un des accompagnateurs (Frère Eric) à qui j’avais narré tout ce qui se passait dans ma vie et il m’avait donné des cheminements à suivre c'est-à-dire aller au Saint Sacrement pour raconter au SEIGNEUR tous mes problèmes et tous ce que j’avais fait en dehors de l’Eglise Catholique c’est à dire chez les christianistes célestes et chez les guérisseurs (ce qui n’est pas bon chrétien modèle) et de dire au SEIGNEUR JESUS que j’ai renoncé à tous ce que j’avais fait et que je suis désormais à lui seul et que je lui donne toute ma vie. Il m’a demandé d’aller à la messe tous les jours et de rester fidèle à la prière qui se fait tous les jours de la semaine dans le groupe de la Cité de l’Immaculée.

Un mois après avoir intégré ce groupe de prières, j’ai obtenu mon BAC que j’ai cherché pendant deux (02) ans. J’étais aussi admise à ma formation professionnelle qui n’a pas été pourtant une formation facile, on m’a affecté à un bon poste où je m’entends bien avec mon chef et mes autres collègues, j’ai eu un avancement dans mon travail ; j’ai la paix du cœur ; je ne fais plus de mauvais rêves ; l’esprit m’a fui complètement avec le temps, les maux de ventre ont disparu et je mange tous les aliments sans exception alors qu’avant il fallait faire une sélection des aliments pour que les douleurs ou d’autres maladies ne surviennent. La sinusite qui me gênait beaucoup et que quand je m’abaissais du sang coulait de mon nez a cessé complètement.


La sinusite est partie au cours de l’assemblée de prières de « la CITE DE L’IMMACULE AWADJIDJE »  un vendredi à la Chapelle du CNHU pendant la messe. La Parole de Dieu n’est pas une histoire, c’est une Parole Vivante qui produit ses fruits à l’instant où on l’entend et qu’on l’accueille. C’est au cours de l’Evangile que j’ai eu ma guérison. L’Evangile disait qu’un homme qui avait une lèpre (homme impur) et qui avait vu JESUS disait Fils de David si tu veux tu peux me guérir de ma lèpre. A l’instant même j’ai dit à JESUS si tu veux tu peux me guérir de ma sinusite. Je n’avais rien senti.  Par la Puissance de Dieu on avait programmé le samedi matin notre Groupe de Prières pour le Balayage sur la Paroisse de Saint Jean de Cotonou. Après la messe on avait commencé le nettoyage et j’avais plusieurs mouchoirs sur moi car je ne finis même de m’abaisser avant que le sang ne coule de mon nez et à tout moment. Mais ce samedi matin je me suis abaissée pendant des heures pour balayer et je ne me suis même pas mouchée, ni le sang n’avait coulé de mes narines. Après plus de cinq ans je ne souffre plus de la sinusite. Je ne souffre plus d’ictère. Les aventures que je menais avec les hommes ont cessé et depuis que j’ai connu JESUS j’ai une stabilité dans ma vie sentimentale.

Avec les enseignements que je reçois dans le groupe de prières "LA CITE DE L’IMMACULEE", je ne fais rien sans en parler à Mon DIEU; avant je ne faisais pas attention à mes actes mais maintenant j’ai la Crainte de DIEU, tout acte que je dois poser je dois d’abord discerner et voir si cela plait à DIEU. Avant je suivais la messe sans prêter attention mais avec les enseignements je vis la messe et j’ai un amour particulier pour Mon DIEU mais cet amour est insignifiant par rapport aux merveilles que DIEU a accompli dans ma vie (Guérison de toutes mes maladies et autres, etc.).

Marie Charbel 2 Marie Charbel 0Je demande la grâce de l’aimer plus car  il est Merveilleux, adorable et Magnifique. J’ai commencé la catéchèse et maintenant je prends la communion et je suis confirmée, engagée comme catéchiste dans l’Eglise Catholique afin d’enseigner sa parole, d’annoncer JESUS et faire connaitre à tout le monde les Merveilles de DIEU.

Je rends grâce à DIEU car mes frères, ma sœur et mes parents ont commencé à suivre le Christ qui est le Trésor de tous les biens, il est le chemin facile pour aller au Paradis et qui est la solution à nos problèmes. Si quelqu’un ne le connait pas ça me fait mal et je cherche à tout faire pour que cette personne connaisse JESUS. Mais l’homme est parfois difficile dans sa dimension, donc il faut demander des messes ; beaucoup prier pour la personne et de ne jamais cesser de lui parler jusqu’à ce qu’il se convertisse. Je demande au seigneur  la grâce de lui rester toujours fidèle jusqu’à la fin de mes jours, car il est Merveilleux, Adorable, Miséricordieux. C’est un bon Père plein de bonté, venons tous à lui car Il est la source de tous les biens et de la Vie Eternelle.

Je pleure des fois quand je pense à ma vie et à quel point le Seigneur m’a aimée et continu de m’aimer. Le Seigneur m’a sauvée de la mort et m’a amenée à la Vie, des ténèbres il m’a sortie pour m’introduire dans sa Lumière. Malgré que je fusse une rebelle, que je blasphémais, le Seigneur n’a jamais cessé de m’aimer. Aujourd’hui je sens sa présence dans ma pauvre personne quand je prends la communion ou quand je parle cœur à cœur avec lui. Mes Chers Frères et Sœurs aimons seulement JESUS dans la vérité, il fera de nous son ami, son héritier, la vie sera facile pour nous et on deviendra les membres de la vraie famille de DIEU. En vérité depuis que j’ai connu JESUS tout a changé dans ma vie, mes études évoluent très bien j’ai connu des promotions dans mon service, ma vie spirituelle a changé positivement. JESUS est formidable, Merveilleux et la joie qu’il donne est sans fin. Je me sens aujourd’hui à l’aise grâce à ma Maman Chérie qui est la Vierge Marie, elle qui ne cesse jamais d’intercéder pour nous auprès de son Fils JESUS. Comme il est bon de passer par la Vierge Marie pour tout obtenir de la part de DIEU car la Vierge Marie est la porte du Paradis, la porte de tous biens. Elle est le court chemin pour aller au Paradis vers DIEU c’est à dire l’ascenseur qui nous mène vers la Patrie Céleste, alors accrochons nous à elle pour que notre vie soit rose en faisant le Rosaire. Le Rosaire qui est la clé qui ouvre toutes les portes de ce monde et même du Paradis, alors mes Chers amis restons coller, souder à la Vierge Marie pour traverser ce monde.

  Marie Charbel 1

Mon prénom de fille baptisée à l’Eglise catholique est Marie Charbel.

Cité de l’Immaculée……Awadjidjekèdè………MavoMavo

https://www.facebook.com/awadjidjecite

et
Twitter : https://twitter.com/awadjidjecite.