14012013

Jésus est le vrai Dieu. C’est à lui qu’appartient tout puisqu’Il a tout créé. Etant donné qu’il a tout créé, Il s’est fait Lui-même chair pour épouser notre condition, et demeurer avec nous. Aucune autre divinité n’a jamais pris chair pour demeurer avec les hommes. Lui seul a partagé notre existence : excepté le péché, il a mangé et bu avec nous, il a pleuré, il a guérit les malades et ressuscité les morts, etc.

Par le sacrifice de Jésus qui nous a valu le salut, nous  devons :

  • Faire un sacrifice important pour Dieu. Il s’agit de faire une offrande à Dieu. Offrir une chose qui nous est chère et sur laquelle nous n’allons plus revenir. Offrir comme la Vierge Marie a offert sa virginité pour l’œuvre de Dieu. Le fait de donner créé un lien (Seigneur, tu m’as donné … et à mon tour Je te l’offre). Ce don à faire en direction du Seigneur peut être également une mauvaise habitude qui nous freine dans notre élan d’amour pour Lui.
  • Nous dévouer à la cause de Dieu, un dévouement pour tout ce qui le concerne à l’image de Marie Madeleine. Depuis que Jésus l’a sauvée, elle lui a manifesté un amour fidèle. Elle a été la première à se rendre au tombeau. De même, nous devons nous dévouer pour la cause du Seigneur dans nos communautés, pour toutes les affaires qui concernent l’Eglise, être jaloux pour l’Eglise, se dire que c’est notre affaire et non celle des autres. Quand l’église entreprend quelque chose, ne restons pas en arrière. Posons-nous plutôt la question de savoir en quoi nous pouvons être utiles pour l’Eglise.
  • Avoir un courage héroïque pour magnifier et louer notre Dieu. Imiter le courage de Véronique qui s’est approchée de Jésus malgré la présence des gardes, risquant ainsi de se faire tuer. Elle a eu le courage d’essuyer le visage de Jésus qui était défiguré par ses ennemis. De même nous devons avoir le courage d’essuyer le visage de l’Eglise mise à mal par ses ennemis.
  • Poser des actes de piété vraie. Il ne s’agit pas de piété apparente mais de piété qui vient du cœur. Joseph d'Arimathée en enveloppant le corps de Jésus dans une pièce de lin pur et en le déposant dans le tombeau tout  neuf donne une image de piété que nous devons manifester.

Que l’Esprit Saint lui-même mette en chacun de nos cœurs, ce qu’il revient à chacun de faire pour le relèvement de l’église et l’avènement du règne de Dieu, amen.

 

 

Résumé libre rédigé par un fidèle

Cité de l’Immaculée……Awadjidjekèdè………MavoMavo

https://www.facebook.com/awadjidjecite

et
Twitter : https://twitter.com/awadjidjecite.