Fidel Auguste HouessouPrésentation

On m'appelle Fidel Auguste Houessou. Je suis membre du Mouvement "Cité de l'Immaculée Awadjidje". Je suis marié  à Rosemonde Yindehoedé et nous avons 5 enfants. Voici mon #témoignage.

Un jeune avait loué chez moi

Un jeune homme d'affaire, un musulman fervent, vendeur de véhicules d'occasion au Port de Cotonou a loué un appartement (une chambre et un salon) dans ma maison située au quartier Akpakpa à Cotonou. Le jeune homme revend les véhicules d'occasion sur le Parc de Sèkandji sur la route Cotonou-Porto-Novo. Il allait en Europe  acheter les véhicules qu'il venait après revendre à Cotonou. C’est un jeune très simple et gentil. Il paie régulièrement son loyer chaque fin du mois. En ce moment, je n’étais pas encore membre du mouvement "Cité de l’immaculée Awadjidje" mais j’allais régulièrement à l’Eglise les dimanches comme tout bon fidèle Chrétien catholique. Cependant, mes affaires ne prospéraient guère. Toute ma famille était toujours malade. Ma femme, mes enfants et moi, faisions tout le temps des cauchemars, des rêves où on était persécuté, combattu. Des chats venaient pleurnicher dans la maison entre 2heures à 3heures du matin toutes les nuits. Dans mes rêves des revenants me chassaient et me frappaient. Il m'arrivait dans ces rêves d'avoir des relations sexuelles avec d’autres femmes que je n'arrivais pas à identifier et très souvent au réveil, j'étais tout fatigué avec des palpitations au cœur. J’avais également avec ma femme un projet de mariage religieux mais qui était totalement entré dans l'impasse.

 Rosemonde YindehoedéDécouverte du Mouvement Cité de l'Immaculée

J'étais allé à un pèlerinage Marial à Dassa et j’ai rencontré un frère qui m’a parlé du mouvement en question. Je dois avouer que je n’avais pas cru mais après deux mois, j'ai croisé une autre sœur du mouvement qui m'a invité en me remettant le papier de renoncement qui est le cheminement préalable à suivre avant d'intégrer le mouvement.

J’ai suivi le cheminement au Saint sacrement, un jeudi à l'Eglise Bon Pasteur après la messe de 12h45 et l'exhortation qui suivi la prière. Ce jour-là, j'étais présent très tôt à 10 heures avec ma femme. Ma moto étant en panne, je me suis rendu à l'Eglise Bon Pasteur à pied. La prière a démarré à 12h conformément au programme, par le chapelet suivi de la messe à 12h45. Après la messe, j'ai suivi avec attention, l’enseignement très édifiant du Frère animateur. La nuit de ce même jeudi, et ce pendant 3 jours de suite, mon chien, aux environs de 2heurs du matin, ne faisait que pleurer jusqu'à 5heures du matin. A la fin du mois, j'étais allé récupérer le loyer avec ma femme, mais à notre grande surprise, nous avons constaté que l’argent que le jeune frère locataire nous a remis et qui n'était rien que des billets neufs de dix mille (10 000) étaient très chauds, brûlants. Automatiquement, j’ai demandé à ma femme de mettre cela de côté. Nous avions préféré faire don de cela aux œuvres des Frères Chevaliers Franciscains de la Cité de l'Immaculée. Cela est arrivé 3 fois successivement. Je dois préciser que, lorsque je n'avais pas intégré le mouvement Cité de l'Immaculée, l'argent du loyer était normal, c'est-à-dire, pas brulant du tout.

La dernière fois (4ème mois qui a suivi), le jeune homme a préféré confié l'argent à sa domestique. Elle avait un bébé derrière le dos. Dès qu'elle m’a remis l’argent, j’ai failli tomber. C’est comme si c’était le courant électrique que j’avais reçu dans ma main et j'ai été propulsé vers l'avant.

 

L'heure de la délivrance

Couple Fidel RosemondeLe 5ème mois mon locataire a refusé de payer le loyer alors que j'étais chez lui pour prendre le loyer. Il m'a reçu contrairement à ses habitudes dans la chambre du voisin. Tous les meubles étaient occupés, il s'est levé avec le voisin pour me faire asseoir avec ma femme. Tout d'abord j'ai refusé mais ma femme a dit: Au nom de Jésus je m'assois et moi aussi je me suis assis. Je lui ai demandé la raison pour laquelle, il ne voulait pas payer le loyer. Voici sa réponse: « je vais sortir de ta maison, je ne veux plus rester dans cette maison ». Il avait donc décidé de quitter et qu'il m'aviserait dès qu'il serait prêt. Quelques jours après il nous appelle chez lui un samedi à 9 heures. Une fois arrivés chez lui, il nous a demandé ce qu’il allait nous servir à boire. Il a tellement insisté que ma femme lui a dit de nous servir la sucrerie. Il a commandé 4 bouteilles et nous avions prié ensemble avant de boire.

Chers frères et sœurs dans le Christ, quelques minutes après il prit la parole et dit : « Disons propriétaire, je suis chez toi il y a 6 à 5 ans ; je paie toujours mon loyer mais je te rends toujours malade toi, ta femme et tes enfants ; je suis un sorcier et quand je te remets l’argent du loyer, je prends en retour ta chance pour faire marcher mes affaires. Mais à un certain moment tout a changé et quand je viens chez toi la nuit, je ne te vois plus ; je vois du feu qui entoure ta maison ; Donc maintenant tu es avec Dieu car ta famille est entourée par un feu ». Automatiquement ma femme a commencé par crier de joie "Awadjidjèkèkè" et il dit : « Votre Jésus est puissant ; je dois quitter ta maison ».

Et ce jour-là même, il a quitté la maison.

Il m'a confessé après qu'il souhaiterait intégrer le mouvement "Cité de l'Immaculée Awadjidje" mais qu'il avait honte. Il a hérité la sorcellerie de son papa. Une semaine après son départ, son papa est décédé.

Remerciement

Depuis son départ, je dors paisiblement avec ma famille. Mes enfants évoluent bien et ont eu du boulot. Moi qui avais été mis à l'écart de la gestion des biens de ma grande famille, j'ai été nommé administrateur civil. Moi qui souffrais de mauvaise haleine, et utilisais toute sortes de pâtes dentifrices chères sans succès, j'ai retrouvé la santé.

Mon ex locataires et moi sommes devenus des amis. On s'appelle au téléphone et chaque fois il me dit: "Jésus est très fort".

Couple Fidel et Rosemonde

Autre faits marquants

Pendant le renoncement devant le Saint sacrement, j'ai beaucoup vomi. J'ai vomi énormément de bave qui sentant du poisson cru. Je ne pouvais pas imaginer un instant qu'une telle quantité de liquide était dans mon ventre. Cela puait énormément. S'en est suivi après une diarrhée. C'était une véritable purge.

Quand je regarde aujourd'hui tout ça de loin, je comprends que le Seigneur m'avait purifié de toutes les impuretés maléfiques emmagasinées dans mon être par les actions sorceleresques de ce jeune homme.

Que son nom soit béni.

#Awadjidjekèdè.

Cité de l'Immaculée......Awadjidjekèdè............Satoooo


Continuez à nous suivre  sur

Facebook : https://www.facebook.com/citedelimmaculee

et

Twitter : https://twitter.com/awadjidjecite