avec-jesus-dans-la-barque[Gn 19, 15-29; Ps 25 (26), 2-3, 9-10, 11-12; Mt 8, 23-27]

• Le Seigneur est toujours présent et au moment opportun. Quand la mer se déchaine dans notre vie, nous n'avons pas à nous préoccuper du silence de Dieu; il faut croire seulement. La vie du chrétien est liée à la vie de Dieu et ce qui nous arrive lui arrive aussi. Nos questionnements sur le silence ou sur l'intervention de Dieu sont infondés, car il est certainement que nous ne savons pas lire les signes de Dieu dans notre vie.

• Nous devons faire silence pour laisser Dieu agir dans notre existence. Faire silence c'est écouter Jésus; c'est accepter la volonté de Dieu s'accomplir dans sa vie; c'est confesser Jésus comme son seul Sauveur et sa seule assurance; c'est retourner à Dieu et centrer sa vie sur Dieu. En un mot, c'est donner sincèrement et véritablement sa vie à Dieu.

• Les épreuves que Dieu permet que nous traversions ne peuvent jamais engloutir notre foi. Car Jésus lui-même se trouve au cœur de ces dernières. Ne nous affolons donc pas dans les difficultés, car la souffrance du Chrétien devient celle de Jésus. Ces épreuves permettent de mesurer notre attachement et notre foi, car c'est le temps qui permet de mesurer la fidélité.

 

Cité de l’Immaculée……Awadjidjekèdè…………Mavo Mavo

https://www.facebook.com/awadjidjecite

et
Twitter : https://twitter.com/awadjidjecite.