maxresdefault[Gn 8, 6-13.20-22; Ps 115 (116b), 12-13, 14-15, 18-19; Mc 8, 22-26]

Pour trouver la vraie guérison, il faut être seul avec le Seigneur: Jésus est sollicité pour imposer les mains à un malade car la guérison était assurée. Jésus emmena le malade hors de la foule afin d’être seul avec lui : C’est une leçon qu’il nous donne ainsi. Il nous faut trouver du temps pour être seul avec le Seigneur. Saint Marc, voudrait nous enseigner à travers cet évangile de trouver et de nourrir notre intimité avec le Seigneur pas avec nos inquiétudes et nos problèmes.

  • "Maintenant que tu es guéris, que tu as la lumière, ne retourne pas dans les péchés, les obscurités": Après la guérison du malade, Jésus lui recommande de ne pas retourner dans le village : Comprenons ici village comme étant les servitudes, les habitudes, les obscurités. Cela doit être également notre démarche à nous les chrétiens.
  • "Ce n’est pas le fait d’être tombé qui est important dans la vie d’un chrétien ; mais plutôt le fait de savoir se relever, le courage de se relever et de continuer notre marche vers la sainteté" (Pape François): Ceci est la démarche de la perfection. Si le Christ nous a éclairé, nous a donné la lumière lors de notre Baptême, il nous encourage aujourd’hui à ne plus retourner dans le péché. Que nous ne retournons pas en arrière, nous devons regarder vers l’avenir. Il ne faut pas rester assis, rester dans la peur, mais il faut avoir le courage d’affronter la réalité avec la lumière que le Christ nous a donné. C’est ainsi que le Christ opère la guérison en nous. Et enfin si nous voulons être touchés par le Seigneur, nous devons être à proximité de lui. Etre touché par le Seigneur signifie la bénédiction, l’accompagnement de Dieu, la délivrance de toutes sortes des abus du mal, nous devons garder notre intimité avec lui.
  • Nous accomplissons l’œuvre de Dieu parce que nous sommes prêts. Il ne faut pas le faire parce qu’on le veut seulement. Le Fils de Dieu a accepté nous sauver parce qu’il le voulait et était prêt. En plus de sa bonne volonté, il était prêt à tout offrir pour ça. C’est pour ça que l’Eglise dit que l’enfer est pavé de bonnes volontés. Nous devons aller au-delà de notre Bonne volonté en suivant l’exemple du Christ.

 

  • Si nous nous confions véritablement au Christ, aucune malédiction ou envoutement ne nous atteindra. Il y a une seule parole qui mérite de place dans nos vies. A part elle, plus aucune autre parole ne peut résister devant la parole de Dieu. Elle nous démontre que Dieu a bel et bien créé l’Humanité, le monde qu’il a lui-même qualifié de bon. Mais le diable, dans sa malice, prit l’apparence d’un serpent pour tromper Eve afin de rompre l’alliance avec leur créateur. Ainsi beaucoup prendront l’apparence d’un agneau pour berner les Chrétiens. De même, rappelons-nous l’histoire d’Abel et de Caïn. Ils étaient frères, adorant le même Dieu et pourtant leurs cœurs n’étaient pas semblables. L’un (Abel) avait un cœur pur et ses offrandes étaient agréables aux yeux de Dieu. Par contre, l’autre (Caïn) avait un cœur plein de jalousie de rancœur envers son frère et alla jusqu’à le tuer. De la même manière où Dieu est demeuré le même hier et aujourd’hui, le cœur de l’Homme n’a également pas changé. Dans l’Eglise, nous adorons le même Dieu tous ensemble mais nos cœurs ne sont pas unis. Personne ne peut se prévaloir le titre de ‘’Justes’’. Seul Dieu lui-même se charge de révéler les cœurs purs pour la gloire de son nom. Et quand Dieu le fait, des jalousies, des attaques et médisances naissent parmi nous (exactement comme avec Abel et Caïn). A travers Noé, Dieu a voulu renouvelé la face de la terre, la débarrasser de toutes les impuretés. Après plusieurs prophètes, il a encore trouvé un nouveau Noé en son Fils Jésus-Christ pour renouveler son alliance avec son peuple que nous sommes.
  •  ‘’Le péché a des dents de lion et dévore’’. Tout ce qui s’est passé  contre la volonté de Dieu dans notre vie, venant de nous-même, ou des adversaires, ennemis ont détruit et déformés notre âme, notre cœur.  Le péché détruit notre être intérieur et extérieur: c’est ce que nous combattons dans l’Eglise. Jésus nous dit qu’il n’est pas venu pour les biens portants mais pour les malades, pour les justes et les injustes car les bien portants n’ont plus besoin de médecins. Et mieux, il a promis un consolateur qui effacera nos larmes, nous apaisera, nous guérira de nos péchés qui sont la colère, l’égoïsme (péché très dangereux), etc.

Dans Marc 7,33, après avoir écarté le sourd de la foule, Jésus le guérit au simple toucher de ses oreilles et de sa langue. Son simple toucher suffit pour nous sauver, nous guérir, nous donner la grâce de l’Esprit Saint. Ainsi, nous deviendrons terreurs pour les démons, les malédictions, et pour tout ce qui n’honore pas Dieu. Etant fils de Dieu, nous portons fièrement et dignement son nom.

 

Continuez à nous suivre sur

Facebook :https://www.facebook.com/awadjidjecite

et
Twitter : https://twitter.com/awadjidjecite