20170831_215255

[1 Th 4, 1-8; Ps 96 (97), 1-2, 5-6, 11-12; Mt 25, 1-13]

Comment faire pour  plaire à Dieu? Je peux plaire à Dieu en disciplinant  mes pensées, à travers mes actes, en accomplissant des œuvres de Miséricorde.  Je peux plaire à Dieu à travers l’amour que j’ai pour mon prochain, quand tous ce que je fais n’est pas conforme aux œuvres de la chair mais est  plutôt  inspiré du Saint Esprit. Que chacun se pose la question de savoir si la vie qu’il mène au quotidien plait à Dieu? Quand je cherche à plaire à Dieu, je fais tout pour être irréprochable, rien d’impur ne doit être dans ma vie. Chaque jour  je fais l’effort de laisser mes péchés et ces efforts que j’accomplis au quotidien pour plaire à Dieu me poussent vers le chemin de la sainteté.

Tobie nous enseigne quoi faire pour plaire à Dieu (Cf Tb 4, 5-11) à travers ces En effet, c’est selon les moyens que nous avons que nous devons agir pour faire le bien. Nous n’avons besoin d’être riche avant d’aider un pauvre, un malade, ou un orphelin.

Dieu nous appelle chacun à la sainteté car il a tout souffert pour que nous soyons saints. Nous nous devons donc de mettre en pratique dans notre vie tous les enseignements reçus afin de vivre une véritable vie de sainteté. Etre saint est bien possible.

La Sainteté exige la vigilance, la vigilance dans tout ce que je fais, quand mes pensées se dirigent vers le négatif, vers le mensonge, ma conscience me rappelle qu’un Saint ne ment pas, ne fais pas le mal alors je m’abstiens de le faire. Saint Paul nous appelle à nous marier dans la sainteté, nous ne devons pas vivre dans la débauche, dans l’impureté, dans la fornication. Que l’homme et la femme mariée vivent une vie de fidélité car le jour du Seigneur n’est pas connu d’avance. Celui qui rejette les instructions de Dieu, ses instructions qu’il met  dans la bouche de ces serviteurs ne rejette pas cet homme (le serviteur de Dieu) mais rejette Dieu lui qui inspire ces enseignements par son Esprit Saint dans la bouche de ces serviteurs.

Dieu ne prend pas plaisir quand une âme va en enfer car il ne nous a pas créés pour la damnation mais pour le bonheur éternel car nous sommes sa joie, nous ne devrons donc pas nous comporter comme des insensés, des non avisés. Notre temps sur cette terre est court. Si nous ne voulons pas que Dieu nous ferme la porte, si nous ne voulons pas être jetés dans le feu qui brûle, détournons-nous de nos actes mauvais, changeons. (Cf. Ap 3 : 2-3). Le Seigneur s’adresse à nous, qui croyons avoir déjà fait assez d’efforts pour notre sanctification car le Seigneur trouve qu’il y a  encore à faire, nous devons être en train de faire le bien jusqu’à ce que le Seigneur vienne nous y surprendre, que nous soyons laïcs, prêtres, autorités.

L’Epouse qui aime son époux fait tout pour plaire à ce dernier, elle ne fait rien de ce que son mari n’aime pas, ainsi son mari glorifiera le Seigneur pour son épouse car il l’aurait trouvé irréprochable, de même nous devrons être irréprochables devant le Seigneur. Si nous vivons une vie de Sainteté, le Seigneur nous dit qu’il n’effacera pas notre nom du livre de vie et en répondra devant son père et devant ces anges. (Cf. Ap 3 4-6)

Mon prochain que Dieu a mis à côté de moi ne doit pas souffrir à cause de moi, je me dois de faire le bien en tout temps et le Seigneur doit me surprendre en train de faire le bien car il peut m’appeler à tout moment et donc ma conscience doit m’appeler à être constamment dans le bien. Celui qui a le souci du Salut de son âme ne se comporte pas en insensé mais doit vivre en avisé et chaque seconde de sa vie comme si c’était la dernière. Un avisé veille comme le dit (Mt 25, 7-13).

Pourquoi je veille? Je veille tout simplement pour le salut de mon âme, je veille pour pouvoir rencontrer mon Seigneur. Le Seigneur ne force personne à le suivre mais il tient à ce que nous sachions qu’il nous aime, tel que nous sommes, il nous pardonne et nous invite à venir dans sa présence pour qu’il nous touche. Tout ce qu’il désire c’est de pratiquer ce qu’il nous commande, de chercher la sainteté, que nous travaillions jour et nuit à la sainteté et quitter le cercle de ceux qui mènent une mauvaise vie.

Si je veux vivre éternellement dans la joie avec  Jésus, je me dois de pratiquer l’Amour qu’il me commande, et de vivre selon ces préceptes. Celui qui a les yeux fixés sur le salut de son âme est conscient du prix auquel il a été racheté par le Christ. Notre conversion, notre nouvelle naissance doit transfigurée dans notre vie, dans nos actes et nos comportements. Nous devons porter des fruits dignes de la conversion qui témoignent de notre nouvelle vie en Jésus Christ. Il n’y a pas de conversion sans fruit, même si nous recevions tous les sacrements de l’église et que nous ne naissons pas de nouveau, nous ne verrons jamais Dieu en face. Pire celui qui mange le corps du Christ et boit son sang dans le péché boit à sa propre condamnation.

Continuez à nous suivre sur

Facebook :https://www.facebook.com/awadjidjecite

et
Twitter : https://twitter.com/awadjidjecite