20170903_193158

Le but de cette école est de susciter une nouvelle race de chrétiens dont la vie glorifie le Seigneur. Jésus n’a pas investi son précieux sang pour que ceux qui se mettent à sa suite soient des misérables et des indigents, il veut que nous portions des fruits qui demeurent et qui glorifient Dieu. Les enjeux sont de deux (2) ordres:

  • Prospérité personnelle : Le chrétien à l’image d’Abraham, de Jacob, de David, de Salomon doit être prospère car il vit dans le « Royaume du tout est possible »
  • En action de grâce, par ses dîmes et offrandes il participe à la construction ici-bas du royaume de Dieu par la réalisation des œuvres de charité en faveur des préférés de Dieu. Il s’agit de : évangélisation, repas, habillement, hôpital…pour les pauvres à l’image de la «Maison du soulagement de la souffrance» de St Padre Pio qui est un centre universitaire international.

Dans les chapitres 1 et 2 du livre de la Genèse, nous assistons à la création du monde par Dieu avec sa Parole. Nous voyons Dieu devant un néant, et Il suscite tout avec succès à travers sa parole car après chaque création nous lisons «Dieu vit que cela était bon ». Les désastres, les ruines, la stérilité… de nos vies sont loin du néant duquel Dieu a tout créé. Alors la parole de Dieu prononcée sur ces difficultés récrée toute chose et réalise l’humainement impossible. Et la vierge Marie l’a comprise devant l’inimaginable et l’inconcevable de sa conception en tant que vierge «Je suis la servante du Seigneur, qu’il m’arrive selon ta parole » (Lc 1, 37). Il s’agit d’expérimenter l’efficacité et la puissance de la parole de Dieu en la mangeant d’abord « L’homme ne vit pas seulement de pain, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu » (Mt 4, 4). Cette puissance de la parole se révèle à travers les versets suivants :

  • « Qu'elle tremble devant Yahvé, toute la terre, qu'il soit craint de tous les habitants du monde ! Il parle et cela est, il commande et cela existe » (Ps 33, 8-9).
  • « De même que la pluie et la neige tombent du ciel et n’y retournent pas sans avoir arrosé la terre, sans l’avoir fécondée et fait germer pour qu’elle donne la semence au semeur et le pain à celui qui mange, de même la parole qui sort de ma bouche ne revient pas à moi sans effet, sans avoir accompli ma volonté et réalisé ce pour quoi je l’ai envoyée » (Is 55, 10-11).

 A vivre dans la semaine : 

  1. Tout consacrer au Seigneur lors des messes matinales comme le pain et le vin offerts qui deviennent la chair et le sang de Jésus. Tout ce que nous offrons à Dieu devient la propriété de Dieu et porte la marque de l’abondance et de la plénitude divine ; que ce soit le souffle de vie, nos activités, nos familles…
  2.  Travailler au salut des âmes car « Il y aura plus de joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se repent que pour 99 justes, qui n'ont pas besoin de repentir » (Lc 15, 7).

VOICI LA VIDEO INTEGRALE DU COURS

 

Continuez à nous suivre sur

Facebook :https://www.facebook.com/awadjidjecite

 

et
Twitter : https://twitter.com/awadjidjecite