20180114_141215

[1 S 15, 16-23;Ps 49 (50), 7ac-8, 16bc-17, 21, 23); Mc 2, 18-22]

  •  « Assez, nous dit le Seigneur » : Nous sommes souvent préoccupés par des choses inutiles, des croyances intérieures inutiles oubliant l’essentiel car nous nous avons du mal à saisir l’unique nécessaire. De ce texte, nous pouvons observer les faits ci-après : Remarquons que le message de ce jour commence d’une manière étonnante; par le mot ‘’Assez’’. Pouvons-nous imaginer combien de fois, à notre insu, le Seigneur nous a dit « Assez » pendant que nous continuons à raisonner. Surtout nous chrétiens, nous sommes de vrais spécialistes du raisonnement. Nous voyons bien que Saul a trouvé des arguments pour justifier sa désobéissance envers le Seigneur. Et c’est de cette même manière que le chrétien d’aujourd’hui, possède tous les arguments pour justifier pourquoi il ne peut pas pardonner, pourquoi il ne peut pas aider telle ou telle personne, pourquoi il ne peut pas respecter telle disposition de Dieu. Nous avons toutes sortes de raisons pour justifier nos manquements aux commandements du Seigneur. Alors, en ce jour, à travers la bouche de Samuel, sur nos divers raisonnements, le Seigneur nous dit ‘’Assez’’ parce qu’il n’est notre égal. Sachons le tous, c’est à chacun de nous que cette Parole est adressée : le Seigneur dit :« Assez des réflexions, des raisonnements, et d’alibis, pour défendre l’enfer qui est en train de prendre place dans notre vie »
  •  Seconde attitude de Saul : Il se met à dire: «Dans le butin, le peuple a choisi le meilleur de ce qui était voué à l’anathème, petit et gros bétail, pour l’offrir en sacrifice au Seigneur ton Dieu, à Guilgal.» Quand le Seigneur nous parle, il ne nous demande que l’obéissance à sa Parole.  Devons-nous encore réfléchir par rapport à sa Parole ? Devons-nous toujours chercher à redire (donner notre avis) à propos de sa Parole ? Non, le Seigneur nous demande tout simplement d’écouter et d’exécuter sa Parole car nous ne pouvons rien enseigner à Dieu. Sa Parole est déjà la clé de la connaissance. Mais malheureusement, c’est ce que nous, chrétiens savons faire le mieux : prendre tout notre temps à réfléchir, étudier la Parole de Dieu au lieu de la mettre en pratique alors que la Parole de Dieu est très claire, Dieu parle sans ambiguïté. Quand il parle, il ne le fait pas pour nous piéger ou pour évaluer notre intelligence. Pas besoin de se demander mille et une fois, ce que Dieu veut dire car il nous demande une seule chose : l’Amour. Nous ne devons pas passer toute notre vie à faire de la théologie parce que nous ne serons pas jugés sur cela. Nous serons plutôt jugés sur la pratique; ce que nous avons fait de sa Parole. Jésus lui-même dans l’évangile de Mathieu nous dit : Ce n’est pas ceux qui disent Seigneur, Seigneur qui entreront dans le Royaume des cieux mais ceux qui font la volonté de mon Père (Cf Mt 7, 21).

 

  • Faire le choix de la vie nouvelle en Christ : Et pour finir, nous devons savoir que l’utile, l’essentiel, c’est le but. Nous pouvons faire le jeune, la mortification de la chair, dix-mille chemins de croix, en un mot des exercices spirituels (pour paraitre les plus pieux), mais tout ceci ne vaudra rien si nous n’apprenons pas à voir la souffrance du Christ à travers nos frères qui sont dans le besoin, qui sont malades, etc. Nous oublions ceux-là et nous perdons tout notre temps dans les fausses religiosités car nous ne connaissons pas la vie nouvelle qu’est le Christ.

 

  • Vivre une vie d’amour : Alors tel le Seigneur dit à Saul par la bouche de Samuel : « Parce que tu as rejeté la parole du Seigneur, lui aussi t’a rejeté : tu ne seras plus roi ! » ; c’est de cette même manière qu’il nous dit en ce jour : « Parce que tu n’as pas obéi à la parole du Seigneur, lui aussi t’a rejeté : tu ne seras plus Chrétien, prête, religieux, religieuse, laïc consacré ! » Quand le contenu d’un titre est nul, le titre le devient aussi car être chrétien, c’est honorer à certaines obligations. Sans cela, le titre est de nul et nul effet. On peut donc, prétendre être chrétien sans véritablement porter le nom chrétien, tout simplement parce qu’on ne vit pas la vie d’un chrétien. En une phrase, nous pouvons dire: ‘’Etre chrétien c’est vivre une vie d’amour’’.

 

 

Continuez à nous suivre sur

Facebook :https://www.facebook.com/awadjidjecite

et
Twitter : https://twitter.com/awadjidjecite