lundi

Prédication de la quatrième journée

Le thème de cette quatrième journée est « O vous tous qui êtes assoiffés, venez vers les eaux, même celui qui n’a pas d’argent, venez ! Demandez du grain, et mangez; venez et buvez ! -sans argent, sans paiement- du vin et du lait » (Es 55, 1) développé par le Frère Maximilien Marie, Franciscain Chevalier du Cœur Immaculé de Marie. Pour mieux comprendre ce thème, lisons : Voici venir des jours -Oracle du Seigneur mon Dieu- où je répandrai la famine dans le pays, non pas la faim du pain, ni la soif de l’eau, mais celle d’entendre la Parole du Seigneur (Am 8,11). Les versets antérieurs à celui-ci nous montrent que les hommes étaient malhonnêtes, ils faussent les mesures et exploitent les pauvres. Il est fréquent de voir que nous utilisons mal les biens dont le Seigneur nous a comblés, au point même de nous détourner de notre Dieu. La faim du pain et la soif de l’eau dont nous parle le Seigneur, c’est la recherche effrénée de la satisfaction de nos besoins. Alors que la véritable faim dont nous devons souffrir, c’est la faim d’entendre la parole de Dieu. Qu’est-ce donc la Parole de Dieu ? Ceci est bien expliqué dans le 1er Chapitre de l’évangile de Jean: Et le Verbe s’est fait chair (Jn1, 14). La Parole qui s’est faite chair est le Fils de Dieu, Jésus-Christ de Nazareth. Et l’évangéliste poursuit : Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle. Et moi, je le ressusciterai au dernier jour. Car ma chair est vraie nourriture et mon sang, vraie boisson (Jn 6, 54-55). Ainsi donc, la Chair et le sang que nous devons manger et boire c’est la Parole de Dieu. Et nous devons nous en nourrir jour et nuit, à temps et à contretemps parce que c’est à travers le pain que l’on est rassasié (Cf Mat 4,4). C’est cela qui nous délivre et libère notre esprit, nous apporte la joie, car la Parole de Dieu est Esprit et Vie (Cf Jn 6,63). Et c’est parce que nous avons délaissé notre nature originelle qui est la vie en esprit que le péché trouve une ouverture dans notre vie. Puisque la Parole de Dieu nous déclare : Dieu est Esprit et c’est pourquoi ceux qui l’adorent doivent adorer en esprit et en vérité (Jn 4,24). Tel Dieu est Esprit, il nous a créés à son image ; en témoigne ce passage : Dieu dit : Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu’il soumette les poissons de la mer, les oiseaux du ciel, les bestiaux, toute la terre et toutes les petites bêtes qui remuent sur la terre ! » Dieu créa l’homme à son image, à l’image de Dieu qui le créa ; mâle et femelle, il les créa. Dieu les bénit et Dieu leur dit : Soyez féconds et prolifiques, remplissez la terre et dominez-la (Gn 1,27-28). Voilà, le pouvoir que nous a conféré notre Dieu. Par ce pouvoir, nous devenons alors invincibles, car comme notre Dieu, nous devenons également esprits. Chers frères et sœurs, comprenons que Dieu nous a tellement aimé qu’il nous a créé à son image. Lui, étant TRINITE (Père, Fils et Saint Esprit), a également créé l’homme en trois dimensions (corps, âme et esprit). Quel AMOUR IMMENSE Dieu a pour nous !

Et lorsque nous avons en nous la Parole de Dieu, nous communiquons à notre entourage le Saint Esprit qui fait de nous tous, des êtres surnaturels. Ce qui est arrivé à Elisabeth dans l’évangile de Luc : Or lorsque Elisabeth entendit la salutation de Marie, l’enfant bondit dans son sein. Et Elisabeth fut remplie du saint Esprit (Luc 1, 41). Tout simplement  parce que, Marie portait déjà en elle, le Verbe de Dieu. C’est également pareil lorsque l’Esprit Saint a renversé Saul sur le chemin de Damas. Lui qui était criminel, est devenu prédicateur.

Le Seigneur, sans cesse nous rassure de son amour: La femme oublie-t-elle son nourrisson, oublie -t-elle de montrer sa tendresse à l’enfant de sa chair ? Même si celles-là oubliaient, moi je ne t’oublierai pas ! (Es 49,15). Nous sommes donc, des êtres très chers à notre Dieu, ses petits bébés, soyons confiants qu’il nous a dans la paume de sa main et que rien de mal ne saurait nous arriver. Et c’est pourquoi la Parole de Dieu déclare à travers le prophète Josué : Personne ne pourra tenir devant toi tous les jours de ta vie. Comme j’étais avec Moïse, je serai avec toi, je ne te délaisserai pas, je ne t’abandonnerai pas. Sois fort et courageux, car c’est toi qui donneras comme patrimoine à ce peuple, le pays que j’ai juré que j’ai juré à leurs pères de leur donner. Oui sois fort et très courageux, veille à agir selon toute la lois que t’a prescrite Moise mon serviteur (Jos 1,5-6). Sachons donc que c’est dans l’obéissance, que le Seigneur nous comble davantage de ses grâces, et surtout de son Esprit Saint.

C’est la raison pour laquelle, le Seigneur, aujourd’hui nous a rassasiés en surabondance de sa Parole, afin que tout ce qui est mort en nous, reprenne vie. Comme ce fut le cas de cet infirme, dont nous parle la Parole de Dieu: Il y avait là un homme infirme depuis trente-huit ans. Jésus le vit couché et, apprenant qu’il était dans cet état depuis longtemps déjà, lui dit : « Veux-tu guérir ?» L’infirme lui répondit : «Seigneur, je n’ai personne pour me plonger dans la piscine au moment où l’eau commence à s’agiter ; et, le temps d’y aller, un autre descend avant moi. » Jésus lui dit : « Lève-toi, prends ton grabat et marche. » Et aussitôt l’homme fut guéri ; il prit son grabat, il marchait. (Jn 5,5-9). Ce qu’il a fait à cet infirme, il continue de le faire pour chacun de nous lorsque nous venons à Lui avec foi, car il est le même hier, aujourd’hui et éternellement (Cf He 13, 8).

Bénissons le Seigneur pour la Parole de vie qu’il nous a communiqué en ce jour

 

Continuez à nous suivre sur

Facebook :https://www.facebook.com/awadjidjecite

et
Twitter : https://twitter.com/awadjidjecite