67402408_2341401119447901_5221996516092149760_n

«Cependant je vous ai dit la vérité: c'est votre avantage que je m'en aille; en effet, si je ne pars pas, le Paraclet ne viendra pas à vous; si, au contraire, je pars, je vous l'enverrai» (Jn 16, 7). Jésus était tout pour les disciples : leur protecteur, leur assurance, leur consolateur, leur pouvoir, leur pourvoyeur, leur avenir… et il va lui-même jusqu’à leur dire «En dehors de moi, vous ne pouvez rien faire» (Jn 15, 5). C’est pourquoi quand il leur dit : «Maintenant, je vais à celui qui m’a envoyé, l’affliction a remplit leur cœur», et pour eux, tout est foutu. Jésus les rassure : «c'est votre avantage que je m'en aille», pour leur dire ; si je pars, celui qui viendra sera meilleur que moi ; ce que je fais au milieu de vous, lui le fera de façon merveilleuse. Est-ce que cela veut dire que le Saint Esprit est plus grand que Jésus ? Non, chacun à sa fonction au cœur de la trinité. Si Jésus est venu nous sauver du péché et nous donner la possibilité d’une nouvelle vie avec Dieu, le Saint Esprit vient nous conduire dans cette vie d’abondance en Dieu. A l’ascension, Jésus est vraiment monter au ciel et à la pentecôte, le Saint Esprit promis est venu sur la terre. Celui qui est sur la terre pour nous conduire vers l’abondance de vie divine est donc le Saint Esprit. N’ayons donc pas peur d’aller à lui, en effet il n’arrache pas la place qui revient à Jésus mais il glorifie Jésus dans nos vies. Plus nous serons unis à Saint Esprit, plus Jésus deviendra réel et vrai pour nous.

Aimez et Abonnez-vous aussi à notre page facebook en cliquant ici: https://www.facebook.com/awadjidjecite/?fref=ts