mauvais-riche-et-[Jr 17, 5-10; Ps 1, 1-2, 3-4a, 4bc-6; Lc 16, 19-31]

  • La Parabole de Lazare et du riche doit nous faire peur. Ceci, parce qu'elle décrit une histoire qui traduit exactement le quotidien de l'homme. Mais en réalité, c'est une parabole de bonheur et d'encouragement qui nous humanise. Cette parabole nous prépare à notre éternité. Elle constitue une leçon de vie, par laquelle le Seigneur nous invite au partage.
  • Les enfants doivent être honorés. C'est aux enfants qu'appartiennent le Ciel et à ceux qui les ressemblent. Les enfants sont l'Evangile vécu. Il importe donc de les imiter et de les entretenir, car c'est en eux subsiste le peu de pureté, qui nous reste.
  • Dieu met toujours un visage de pauvre aux côtés du riche. Le pauvre c'est toute personne qui a besoin de ce que, dont nous disposons. Dans la volonté de Dieu, tout homme est un riche. Et personne ne peut s'excuser s'il offense la charité et l'amour. Nous sommes appelés à être sensibles aux cris du nécessiteux. Car le monde que Dieu a créé, n'est jamais un monde de soi; mais un monde de renoncement de soi pour l'autre.
  • Le Seigneur dans sa justice comptabilise tout nos actes. Chacun est responsable des actes qu'il pose. Car ce que nous posons comme acte, constituera la base de données de notre jugement dernier. De notre vécu, sera déduite soit le salut, ou la condamnation.
  • Le partage est la plus heureuse des vies. Celui qui partage est le plus heureux de tous. Et le bonheur qu'on s'offre à soi, rencontre une saturation. Le partage ouvre la porte à d'autres bonheurs et ne peut être ainsi, que dans une véritable vie de fraternité.

Cité de l’Immaculée……Awadjidjekèdè…………Mavo Mavo

https://www.facebook.com/awadjidjecite

et
Twitter : https://twitter.com/awadjidjecite.