EmmausJesus[Ac 3, 1-10; Ps 104 (105), 1-2, 3-4, 6-7, 8-9; Lc 24, 13-35]

  • La Pâques est la centrale de la foi chrétienne. C'est le sens de l'octave de Pâques.
  • Le Christ ressuscité ne veut pas s'imposer et n'a pas besoin de s'imposer. Le témoignage de la résurrection du Christ a été fait par ceux qui l'ont connu, ceux qu'il a aimés.
  • Le témoignage de la foi est une force intérieure. Agir comme le Christ est une expression de la foi sous l'autorité de Jésus. Il ne s'agit pas de commencer à guérir comme Jésus. C'est une conviction intérieure, nourrie par le Christ qui peut pousser quelqu'un à opérer un miracle. C'est Christ même qui agit.
  • Ils avaient le cœur brûlant que Jésus leur parlait: Ils étaient découragés mais après eu confirmation de la résurrection de Jésus, ils sont repartis ver les apôtres plus fortifiés. Nous venons à la messe faible mais nous devons en sortir tout ragaillardis.
  • Après la fraction du pain, Jésus disparaît à leur vue: ceci pour dire que c'est aux disciples de continuer l'œuvre de l'évangélisation. La fraction du pain chez les juifs se fait par le père de famille ou par un membre important qui visite la famille. C'est parce que Jésus est important que les disciples qu'ils l'ont laissé fractionner le pain.
  • Il y a un moment pour chacun. C'est Dieu qui déclare l'heure d'accomplissement de toute chose, et c'est lui qui nous appelle à tout. Face à son appel, nous ne devons pas avoir de raisons pour ne pas y répondre. Car c'est toujours heureux de répondre à l'Appel du Seigneur. Rencontrer le Christ est une grâce, source de tout bonheur.
  • C'est la tiédeur des chrétiens qui explique les nombreuses persécutions contre l'Église. Nous sommes responsables des crimes contre la communauté chrétienne. Oui parce que nous ne sommes pas solidaires dans le bien. Nous pensons trop à notre personne et à nous-mêmes.

 

Cité de l’Immaculée……Awadjidjekèdè…………Mavo Mavo

https://www.facebook.com/awadjidjecite

et
Twitter : https://twitter.com/awadjidjecite.