842-2

[Is 7, 10-14; Ps 39 (40), 7-8a, 8b-9, 10, 11; He 10, 4-10; Lc 1, 26-38]

  • La bienheureuse Vierge Marie : dans la 1ère lecture, aujourd’hui, le Seigneur nous invite encore à lui faire confiance. A la lecture du début du chapitre 7 du livre d’Esaïe, nous comprenons que le Seigneur apaisait le roi Acaz parce qu’il était dans une situation de panique. Mais comme le roi doutait, comme il nous arrive de le faire nous aussi, le Seigneur lui dit de demander lui-même un signe (Cf Es7, 10-11). Dans son amour, puisque Acaz n’a pas fait une demande, Dieu lui-même a donné un signe. C’est bien cela que, célèbre notre église, en ce jour : ‘’La Bienheureuse Vierge Marie’’. Et c’est ainsi qu’à tout instant, le Seigneur nous demande à nous aussi, de lui faire entièrement confiance. Puisque le Seigneur nous le permet et nous le demande, allons-nous, nous aussi douter de Dieu, comme le roi Acaz ? Comme il l’a dit dans sa Parole : Apportez intégralement la dîme à la salle du trésor. Qu’il y ait de la nourriture dans ma Maison. Mettez-moi à l’épreuve à ce propos, dit le Seigneur le tout-puissant, pour voir si je n’ouvre pas les écluses du ciel et si je ne répands pas sur vous la bénédiction en abondance (Mal 3,10). Nous voyons bien, dans ce passage que Dieu nous permet, au cas nous ne croyons pas à sa Parole, de le tester, en obéissant à cette prescription, pour voir si cette promesse est vraie ou pas.
  • L’œuvre de la croix, pour le salut éternel de notre âme : dans la 2ème lecture, Jésus nous dit qu’il est venu faire la volonté de son Père. Et il a accompli cette volonté jusqu’à la fin. Comme un enfant qui se nourrit de ce qu’il a vu son  père manger, nous devons nous aussi, nous nourrir de la nourriture de notre Seigneur Jésus-Christ. Quel est donc cette nourriture? L’évangéliste Jean, nous le dévoile: Jésus leur dit : «Ma nourriture, c’est de faire la volonté de celui qui m’a envoyé et d’accomplir son œuvre» (Jn 4, 34). Et c’est pour nous tous, qu’il est venu accomplir cette volonté: l’œuvre de la croix, pour le salut éternel de notre âme. Nous devons donc, nous-même accepter la croix glorieuse de Jésus-Christ de Nazareth, afin de bénéficier de ses innombrables grâces.

Demandons au Seigneur Jésus-Christ, de faire de nous, des modèles comme Maman Marie…Amen

Passages bibliques à méditer :

  • Méditons les textes liturgiques de ce jour, les passages bibliques cités au cours de cet enseignement et (Ez 36,22-30).

NB : Les versets bibliques sont tirés de la Bible version TOB

Continuez à nous suivre sur

Facebook :https://www.facebook.com/awadjidjecite

et
Twitter : https://twitter.com/awadjidjecite