cendres[Jl 2, 12-18; Ps 50 (51), 3-4, 5-6ab, 12-13, 14.17; 2 Co 5, 20 – 6, 2; Mt 6, 1-6.16-18 ]

  • Le mercredi des cendres n'est pas jour cérémoniel où il faut juste recevoir les cendres pour avoir le salut éternel. C'est un appel à la conversion. C'est un appel de Dieu à nous qui nous rappelle ce que nous sommes, et qui nous invite à transcender les œuvres d'apparence pour une plus grande intimité avec Dieu. Il ne s'agit pas de déchirer les vêtements mais de réellement œuvrer pour la conversion de notre cœur.
  • L'Eglise prescrit deux jours obligatoires pour le jeûne: le mercredi des cendres et le vendredi saint. Pour les autres jours l'Eglise laisse chaque fidèle définir ses propres privations. C'est un temps d'effort personnel. Chacun connaît ses défauts (insulte, jalousie, impiété, etc) et doit se donner pour objectif de les réduire, voire les éliminer.
  • Dieu a horreur de l'hypocrisie, car l'hypocrisie est un mensonge fait à l'entourage et soi-même et l'auteur de tout mensonge c'est satan. C'est pour cela que Dieu précise les directives pour éviter l'hypocrisie à travers le jeûne, la prière et l'aumône: Eviter les œuvres pour juste paraître.
  • Le jeûne agréable à Dieu, c'est un jeûne qui repose sur l'amour du prochain et qui rejette les sentiments de haine et de jalousie. Le jeûne, la prière et l'aumône doivent être accomplis en toute discrétion en dehors de tout spectacle autrement, ils seraient stériles.
  • Le temps de carême est un temps de jeûne et de prière. C'est aussi le temps de l'Esprit Saint. "Un jour qu’ils célébraient le culte du Seigneur et qu’ils jeûnaient, l’Esprit Saint leur dit : « Mettez à part pour moi Barnabé et Saul en vue de l’œuvre à laquelle je les ai appelés. »" (Ac 13,2).

Continuez à nous suivre sur

Facebook :https://www.facebook.com/awadjidjecite

et
Twitter : https://twitter.com/awadjidjecite