20170828_210412

[Jr 1, 17-19; Ps 70; Mc 6, 17-29]

Messager de Dieu, annonce telle quel la parole de Dieu  aux fidèles: La parole de Dieu doit être livrée au peuple de Dieu telle qu’elle est écrite pour le salut de leurs âmes. Saint Jean-Baptiste l’a fait, il a déclaré la vérité à Hérode, quand il a pris Hérodiade, la femme de son frère Philippe. Cette vérité lui a couté la vie et aujourd’hui, c’est la célébration de son martyr. Faisons aussi comme lui pour qu’un jour, l’Eglise célèbre notre martyr. Certes, la vérité est amère, mais il faut l’annoncer, c’est pour cette mission que nous avons été choisis. Accomplissons-la sans aucune peur. Ne faisons pas économie de vérité. C’est Jésus-Christ de Nazareth qui le recommande.

« Mais toi, tu vas te ceindre les reins, te lever et leur annoncer tout ce que je te commande ; ne te laisse pas accabler par eux, sinon c’est moi qui t’accablerai devant eux. Moi, aujourd’hui, je fais de toi une place forte, un pilier de fer, un rempart de bronze, face au pays tout entier, face au roi de Juda, à ses ministres, à ses prêtres et à sa milice ; ils te combattront, mais ils ne pourront rien faire contre toi : je suis avec toi pour te libérer » (Jr 1, 17-19). Mais si jamais, toi, prophète, tu t’entêtes à ne pas accomplir ta mission, celle d’arracher les âmes des mains de satan, à ne pas dire la parole de Dieu à tes fidèles comme il se doit, à le leur expliquer le pour et le contre et qu’ils meurent innocemment, tu auras à rendre compte de leur sang et tu seras jugé sévèrement au jour du jugement.

 A la fin des sept jours, il y eut une parole du Seigneur pour moi. « Fils d’homme, je t’établis guetteur pour la maison d’Israël ; quand tu entendras une parole venant de ma bouche, tu les avertiras de ma part. Si je dis au méchant : ‘’Tu vas mourir, et que tu ne l’avertis pas, si tu ne parles pas au méchant, pour le mettre en garde contre sa mauvaise conduite, afin qu’il vive, il mourra de son péché mais c’est à toi que je demanderai compte de son sang. Par contre, si tu avertis le méchant et il ne se détourne pas de sa méchanceté et de sa mauvaise conduite, lui mourra de son péché, alors que toi, tu auras la vie sauve. Si un juste se détourne de sa justice et commet l’injustice, je le ferai trébucher et il mourra. C’est parce que tu ne l’auras pas averti qu’il mourra de son péché. On ne se souviendra plus de la justice qu’il avait pratiquée ;  mais c’est à toi que je demanderai compte de son sang. Par contre, si tu avertis un juste pour que ce juste ne pêche pas, et qu’effectivement il ne pêche pas, il vivra car il a été averti, et toi, tu auras la vie sauve » (Ez 3, 16-21). Pourquoi ne pas alors dire la vérité aux hommes pour pourqu’ils aient la vie sauve et les délivrer du mal? Saint Jean-Baptiste l’a fait et pourquoi pas nous autres. Il a risqué sa vie, pour accomplir sa mission, il n’est pas venu seulement préparer le chemin du Seigneur mais aussi pour redresser les cœurs de son peuple. Fais aussi de même pour le peuple de Dieu qu’il t’a confié, sois à son écoute, prie avec eux dans leurs difficultés sinon ta sanction sera très grande. 

« Maintenant, à vous, prêtres, cet avertissement.  Si vous n’écoutez pas, si vous ne  prenez pas à cœur de donner la gloire à mon, dit le SEIGNEUR le tout-puissant, je lancerai contre vous la malédiction et maudirai vos bénédiction. –Oui, je les maudis, car aucun de vous ne prend rien à cœur. Me voici, je vais porter la menace contre votre descendance. Je vous jetterai du fumier à la figure, le fumier de vos fêtes ; et on vous enlèvera avec lui. Vous saurez que je vous ai adressé cet avertissement pour que deviennent réelle mon alliance avec  Lévi, dit le SEIGNEUR le tout-puissant. Mon alliance avec lui était vie et paix, car je les lui accordais ainsi  que la crainte pour qu’il me révèle. Devant mon nom, il était frappé de saisissement. Sa bouche donnait un enseignement véridique et nulle imposte ne se trouvait sur ses lèvres. Dans l’intégrité et la droiture, il marchait avec moi détournant beaucoup d’hommes de la perversion.  En effet, les lèvres des prêtres gardent la connaissance, et de sa bouche on cherche l’instruction, car il est messager du SEIGNEUR le tout-puissant. Vous au contraire, vous vous êtes écartés  du chemin. Vous en avez  fait vaciller beaucoup  par votre enseignement. Vous avez détruit l’alliance de Lévi, dit le SEIGNEUR le tout puissant.(Ml 2, 1- 8)

Et aussi ton pouvoir te sera enlevé et sera remis à une autre personne, à un simple laïc. « Je vais te chasser de ton poste, te déloger de ta position. Et ce jour –là, je ferai appel à mon Serviteur, Elyaqim  fils de Hilqiyahou  Je te revêtirai de ta tunique, Et aussi ton pouvoir te sera enlevé et sera remis à une autre personne, à un simple laïc j’assurerai son maintien avec ta ceinture, je mettrai ses pouvoirs entre ses mains. Il sera un père pour les habitants de Jérusalem et pour la maison de Juda.  Je mettrai la clé de la maison de David sur son épaule, il ouvrira et nul ne fermera, il fermera et nul n’ouvrira. Je l’enfoncerai comme un clou dans un endroit solide et il sera un trône de gloire  pour la maison de mon père. Toute la gloire de la maison de son père y sera suspendue rameaux et brindilles toute la menue vaisselle depuis les bols jusqu’aux jarres de toutes  sortes. (Es 22, 19-24)

Quand nous avons le pouvoir, évitons de prendre des décisions suicidaires qui portent  atteintes à la vie de nos serviteurs, ou des gens qui sont autour de nous, contrôlons nous un peu avant de donner notre parole, car lorsqu’une parole est donnée, elle est irréversible. C’est le cas du roi Hérode.

Quand la parole de Dieu est proclamée dans la vérité nous devons rendre grâce au Seigneur et la mettre en pratique pour le salut de notre âme. Saint Paul dit dans Timothée 4, 1-2 :«  Je t’adjure en présence de Dieu et du Christ Jésus, qui viendra juger les vivants et les morts au nom de sa manifestation et de son règne : Proclame la parole, insiste à temps et à contretemps, reprend, menace, exhorte, toujours avec patience ».

 Ne jamais garder le salaire de l’employé jusqu’au lendemain car c’est un malheur.

Chers frères et sœurs, c’est l’heure de notre conversion, changeons de vie, annonçons la parole de Dieu autour de nous. Faisons l’effort de devenir Saints, comme Saint Jean-Baptiste, afin de ramener à Jésus le sauveur toutes les âmes. Demandons l’aide de L’Esprit-Saint pour y parvenir.

VOICI LA VIDEO INTEGRALE DE L'ENSEIGNEMENT

 

Continuez à nous suivre sur

Facebook :https://www.facebook.com/awadjidjecite

et
Twitter : https://twitter.com/awadjidjecite